Pour adhérer à la Fédération de la Crêperie c'est ici...

   

Réaction face au comportement des enfants au restaurant

Manger au restaurant est censé être un bon moment mais parfois, le dîner peut tourner au cauchemar à cause d’enfants trop turbulents. Certains parents peinent à garder les petits bien installés: selon une enquête réalisée auprès de 2.000 personnes, un parent sur cinq ne se rend tout simplement pas au resto tant il est gêné par le comportement de ses enfants. Un sur deux l’est systématiquement mais s’offre quand même ce petit plaisir tandis qu’un sur cinq a déjà quitté un restaurant parce qu’il était trop gêné par sa propre progéniture.
Exemple n°1
Aux Etats-Unis, une famille a pu obtenir une réduction après son dîner de la part du restaurant. L’établissement a en effet remercié cette famille pour “le bon comportement des enfants”. Depuis, l’info fait le tour du web.
Cependant, cette action ne fait pas l’unanimité sur la Toile. Certains applaudissent le geste du restaurant et surtout l’éducation des enfants par leurs parents. D’autres, néanmoins, sont beaucoup moins réceptifs à ce geste. “Même les meilleurs enfants peuvent mal se comporter. Ce sont des enfants, pas des anges”, a écrit un internaute en guise de commentaire. D’autres internautes estiment qu’un bon comportement n’a pas le mérite d’être récompensé. En d’autres termes, un bon comportement est normal.
Exemple n°2

C’est un mouvement qui s’installe aux États-Unis et qui se nomme “No Kids Allowed” ou “brat ban” (interdiction des mômes) et il vise l’interdiction des enfants au restaurant !

Certains établissements, comme le McDains de Monroeville (Pennsylvanie) refusent les enfants de moins de 6 ans. Un autre, l’Old Salty’s, restaurant en Caroline du Nord, a vu son chiffre d’affaires augmenter après avoir affiché “Les enfants qui crient ne seront pas tolérés”, incitant ainsi les parents de moutards crieurs à les sortir et à les calmer. Et ces deux enseignes ne sont pas des restaurants gastronomiques mais des fast-foods !

Quant au Peg Leg Pete’s Seafood, en Floride, il a posé une pancarte humoristique indiquant “les enfants turbulents seront dévorés tout crus”.

Et la chaîne de supermarchés bio Whole Food, dans le Missouri, a adopté le No Kids en mettant des horaires sans enfants en place mais avec une garderie à l’entrée des magasins. Le but : permettre aux parents de faire leurs courses tranquillement.

On peut s’offusquer de telles mesures. Mais si l’on en croit l’étude de Rose-Marie Sokol Chang, professeur de psychologie à Suny New Paltz, les cris d’un enfant constituent le bruit le plus insupportable qui soit. Il l’est plus que celui d’une perceuse ou d’une scie électrique.

Exiger d’un enfant qu’il se tienne tranquille dans certaines circonstances, cela fait partie du B A BA de l’éducation.

Exemple n°3

Il s’agit peut-être d’une tempête dans un verre d’eau mais le message de la propriétaire du Petit Café Français, à Broadmeadow (Newcastle) sur Facebook crée la polémique dans le pays…

Nous sommes tous d’accords pour confirmer que bien souvent accueillir une famille avec des enfants peut s’avérer plus difficile à gérer pour le restaurateur, mais est-il opportun de poster un message si explicite sur sa page facebook? Voici le message publié ce lundi par le restaurateur concerné:

 »Si vous cherchez un café avec un menu pour enfants,  panade pour bébés, une aire de jeux, des fauteuils où vos enfants pourront sauter dessus, un vaste espace pour vos poussettes, un espace où vos enfants pourront ramper et gêner les autres clients, et que vous laissez faire sans réagir – alors la réponse est non, nous ne souhaitons pas vous accueillir avec eux ».

« Toutefois, si vous souhaitez amener vos enfants ici, et s’ils sont heureux de s’asseoir à une table avec vous, pendant que vous profitez d’un café, et se comportent correctement, s’il vous plaît venez. Sinon, il y a beaucoup d’endroits qui sont spécialement conçus pour divertir vos enfants. »

Les messages en réaction à ce post sont apparus à une vitesse incroyable, pour atteindre en quelques minutes la centaine de commentaires.

Un débat s’est installé sur la toile. La majorité des personnes soutenaient le propriétaire en indiquant qu’il avait en effet le droit de sélectionner sa clientèle et qu’il était en effet parfois très ennuyeux de se trouver à côté d’une famille nombreuse. D’autres personnes indignées estiment que les familles avec des enfants en bas âges ont elles-aussi le droit de passer un moment au restaurant et qu’il s’agit purement et simplement de discrimination.

La propriétaire sentant que son post enflammait la toile a préféré l’effacer très rapidement. Le Newcastle Herald a contacté la responsable du Petit café français et lui a demandé de justifier son message.

Elle a précisé que son message a été mal perçu par la population. « Je comprends vraiment les parents avec des enfants. Je suis également maman. C’est ce qui rend sans doute parfois les choses plus difficiles à supporter quand je constate certains enfants qui ne se comportent pas adéquatement et que les parents ne réagissent pas. C’est difficile pour moi de rester sans rien dire et de savoir que si j’ose dire quelque chose, les parents vont tout de suite le prendre mal et réagir agressivement ».

La polémique ne s’essouffle pas et la propriétaire du restaurant précise encore dans un ultime message que son post  a été publié en réaction à une question d’un client sur le « child friendly ». Elle explique aussi que la majorité de ses clients sont des hommes d’affaire qui souhaitent un peu de calme. Elle ajoute aussi qu’elle a été confrontée plus d’une fois à des enfants très peu éduqués qui ont perturbé son établissement.

 

Il est évident que les parents ont le devoir d’éduquer leurs enfants correctement et sévir quand ils ne se comportent pas de manière adéquate mais parfois, il est difficile de gérer le comportement imprévu des enfants, surtout en public. Devoir faire face à ces difficultés sont le lot de tous les parents et de tous les restaurateurs.

Et vous comment gérez-vous ces situations ?

 

source : internet, forum, expérience personnel, etc…

One Response so far.

  1. ROB dit :

    “D’autres personnes indignées estiment que les familles avec des enfants en bas âges ont elles-aussi le droit de passer un moment au restaurant et qu’il s’agit purement et simplement de discrimination”.

    Certes les familles avec enfants en bas-âge ont le droit d’aller au restaurant,
    mais le DEVOIR de RESPECTER LES AUTRES en faisant taire leur enfant ou en sortant
    du restaurant.
    Il est insupportable comme aujourd’hui dans un restaurant de Boulogne Billancourt
    de devoir déjeuner dans un restaurant transformé en garderie….. les MacDo et autres KFc sont parfaits pour accueillir les enfants, mais un restaurant est un endroit où chacun doit avoir assez de calme pour pouvoir profiter d’un moment en famille ou avec des amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *