Inscription au Concours du Meilleur Crêpier 2018 c'est ici ...

   

Amis crêpiers et crêpières !

Qu'est ce qu'un bon crêpier ?
Difficile de répondre à cette question.
Le label ou le référencement, est-elle la seule marque de qualité d'une crêperie ?
Non, bien sûr, c'est un moyen de communication et de valorisation de cette qualité.
Alors un bon crêpier est celui qui gagne sa vie et réussit ?
Nous savons très bien que la réussite pécuniaire, n'est pas un gage qualitatif.

Tout ce que nous pouvons dire, c'est qu'un bon crêpier, comme un bon restaurateur, doit avoir plusieurs cordes à son arc : un savoir-faire en cuisine, un coup d’œil expert en salle, une maîtrise de la propreté, des qualités de manager, une gestion hors-pair du stock, une aptitude d'expert en calcul de prix de revient. C'est un métier difficile qui ne mérite pas d'être aussi minoré par rapport aux autres métiers de bouche.

Aujourd'hui, la majorité des crêpier(e)s, comme la majorité des entrepreneurs, vivent avec leur temps. Fini les profits à tout prix, les conditions précaires pour les employés, l’évitement fiscal à tout va, l’entrepreneur crêpier est humain et veut avant tout être un partenaire de la société dans laquelle il vit. Il veut réussir en améliorant également le sort des personnes qui l’entourent.

À quoi sert-il de réussir quand tout s’écroule autour de soi? À quoi sert-il d’être heureux professionnellement si on est malheureux personnellement?
Ce sont des questions qui poussent à vouloir entreprendre de manière différente : loin de politique, il s'agit ici juste de conscience sociale.

C'est pour nous aider dans notre métier de crêpier et dans nos démarches de sa valorisation, qu'existe la Fédération de la Crêperie. Parce que c'est ensemble et non isolé chacun dans son coin, que nous pourrons montrer et démontrer notre professionnalisme.
Adhérer à la Fédération de la Crêperie permet d'échanger sur nos expériences et donc de progresser.

Nous n'avons pas les prétentions des autres groupements CHR, nous souhaitons juste valoriser notre métier parce que nous le connaissons bien et grâce à nos affiliations à la CGAD et l'U2P nous pouvons aussi donner de la voix à nos craintes et à nos espérances.

Ensemble, nous définissons des objectifs et des actions à envisager, pour ensuite les appliquer.
Nous n'avons pas de gros moyens, mais la motivation et l'engouement nécessaire.

Les choses ne se feront pas forcément vite, puisque nos entreprises nous occupent déjà beaucoup, mais elles se construiront pas à pas et le plus solidement possible. La fusion des Fédérations départementales étant maintenant actée, il faut maintenant agir et concrétiser nos souhaits et nos projets pour notre métier.

Gilles Stéphant
Président

Nb : Pour accéder à la totalité de ce site vous devez être adhérent à la "Fédération de la Crêperie".

Lire la suite 

ESPACE ADHÉRENTS

NOUS SUIVRE

Suivez-nous sur Facebook

ACTUALITÉS