Pour adhérer à la Fédération de la Crêperie c'est ici...

   

Applications sur le dialogue social

Dans le cadre de l’amélioration du dialogue social, il a été développé dans toutes régions, depuis 2010 des CPRIA (Commission Paritaire Régionale Interprofessionnelle de l’Artisanat). Ces lieux de proximité, réunissant les partenaires sociaux (syndicats de salariés CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et employeurs de l’artisanat UPA) sont des espaces de dialogue social permettant d’aborder toutes les questions qui sont soulevées dans les grandes entreprises : emploi, formation professionnelle, déroulement de carrière, conditions de travail, égalité professionnelle, accès à des avantages sociaux, tels que les chèques-vacances, des cartes de réduction pour les loisirs, etc.

A été créée également l’ANACT : Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail. C’est un organisme paritaire (y siègent les syndicats de salariés : CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO et d’employeurs CGPME, MEDEF et UPA ) de prévention qui participe à diagnostiquer les risques professionnels au sein de l’entreprise. L’utilisation de machines, de produits et les postures de travail, sont évalués – entre autres – avec les représentants du personnel, afin de trouver des solutions préventives aux risques identifiés pour garantir la sécurité et la santé des salariés.

De l’ANACT c’est décliné l’ARACT (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) ses missions sont semblables. Les ARACT sont gérées par les partenaires sociaux régionaux (syndicats de salariés et d’employeurs). Une ARACT peut intervenir sur un territoire donné, dans un secteur professionnel précis. Par exemple, la coiffure en Lorraine, la boulangerie en Corse, afin de diagnostiquer les risques professionnels et proposer des solutions aux entreprises du champ de l’étude.

 

André ABGUILLERM, président de l’UPA a validé le principe d’organiser la deuxième expérimentation ARACT dans le Finistère en partenariat avec la CPRIA .

Pour chacune des familles de l’ UPA 29 il s’agit , dans un premier temps , de trouver deux entreprises pour entrer dans cette démarche .

Les entreprises travailleront sur le thème suivant : L’intégration durable .

L’intégration durable du point de vue du réseau ANACT-ARACT c’est :

Préserver et développer la ressource humaine dès son entrée et tout au long de son parcours dans l’entreprise . C’est une action en trois dimensions :

  1. Recruter , accueillir , intégrer .
  2. Développer les compétences et contruire les parcours .
  3. Améliorer les conditions de travail et la qualité des relation sociales .

 

André ABGUILLERM compte sur ce premier travail de recherche d’entreprises …….et il y a déjà une certaine urgence !!!!

En tant qu’adhérents de la Fédération de la Crêperie du Finistère donc de l’UPA via la CGAD, vous pouvez postuler à cette démarche.

 

Source : UPA, CGAD

Pour toutes demandes d’explications , vous pouvez contacter Marina Barbier au 0299772406 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *